Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Le bar où David Bowie est roi

Le bar où David Bowie est roi

Une pléthore de banques et de gratte-ciel brillants a défini à tort Francfort comme un centre d'entreprise fade. En effet, c’est le centre financier de l’Allemagne, mais cette ville le long de la rivière Main est également riche en âme. Une telle vivacité contrastée est pleinement exposée au Bahnhofsviertel, le quartier rouge à l'ombre de la gare centrale. Bien que les hôtels sordides et les sex-shops persistent, ces dernières années, les junkies et les prostituées ont cédé la place à des logements de luxe et des restaurants bondés, incitant les habitants à patauger dans un territoire autrefois dangereux. Au poil, caché au pied d’un gratte-ciel de forme ovale, est l’un des endroits attrayants du quartier.

Fils natif

Armin Azadpour, mieux connu comme l'un des hommes qui ont ouvert un speakeasy à proximité Le Kinly Bar, est le barman derrière Hunky Dory. Élevé à seulement trois minutes à pied sur la Baseler Platz, il reste lié à ses racines, aimant l'énergie de Bahnhofsviertel, en particulier lorsqu'il admire l'horizon depuis le toit-terrasse de son bar, où il a l'intention d'attirer plus de clients avec des événements culturels en été. «C'est très international ici, et c'est ce qui le rend intéressant», dit-il.

La propre appréciation globale d’Azadpour vient probablement de ses parents, qui ont grandi en Iran. Pendant une décennie vivant à Zurich, il a lancé sa carrière dans le bar en travaillant au swank Baur au Lac Hôtel. L'air de la montagne suisse a également été une source d'inspiration pour une ligne de mode naissante autour des vestes en cuir.

Un toast à Bowie

Dès que Hunky Dory a fait ses débuts l'année dernière, il était tout à fait naturel pour les visiteurs novices de s'attendre, ou d'espérer, à des murs inondés de souvenirs de David Bowie. Pourtant, un sanctuaire pour la légende de la musique n’a jamais été le but d’Azadpour. «J'ai toujours aimé David Bowie. Quand j'ai écouté l'album après un long moment, les mots Au poil Je suis immédiatement resté coincé dans mon esprit et je savais que ce serait le nom de mon prochain bar », dit-il. C'est un choix de bien-être approprié pour un repaire sombre et décontracté avec une ambiance rétro. Au lieu de passer de «Changements» à «La vie sur Mars?» un soir d'hiver, la playlist a rendu hommage à Ray Charles et Diana Ross.

Imbibing sans prétention

La simplicité est au cœur de Hunky Dory, c'est pourquoi les cocktails à la pression, comme le Americano avec de l'eau tonique faite maison et son frère le plus maussade, le Negroni, sont particulièrement appréciés des habitués. le Drambuie et scotch clou rouillé est un autre classique qui reçoit le traitement de brouillon. L'eau de quinine faite sur commande, faite avec Tanqueray le gin, plus de ce tonique à partir de zéro et du zeste de citron, est également un incontournable.

Mais bien sûr, il existe des libations plus complexes pour les aventuriers, y compris la Cinnamon Leaf (Vieux grand-papa bourbon, figue, sirop de cannelle, jus de citron et blanc d’œuf) et le King’s Punch (vodka Green Mark, canneberge, pamplemousse, citron vert, cannelle, sirop de vanille et thé d’Assam). Le ne vieillit jamais Pénicilline, servi de manière ludique dans une seringue, est un favori parmi les clients.

Habitudes du designer

Avant de se rendre au bar, Azadpour passe ses journées à concevoir, à travailler à la fois sur sa propre marque et sur des sacs à main pour le marché japonais. Cette sensibilité esthétique se traduit par le bar, ce qui a incité Azadpour à créer un beau repaire rempli d'antiquités provenant des marchés européens pendant plus d'un an.

Sur les étagères hautes en forme de bibliothèque, un globe et une paire de gants de boxe pendantes se mêlent bien à une collection de bouteilles de seltz et de maquettes de bateaux. «Chaque pièce a une signification particulière pour moi et une histoire différente», dit-il. Une série de téléphones à cadran noir et vintage situés dans des cabines en bois sont particulièrement accrocheuses, accentuées par des photos encadrées de publicités ponctuelles d'alcool. Sous le plafond perforé, une caisse enregistreuse à l'ancienne orne la barre sinueuse à deux sections.

Une ville en mouvement

«Francfort est une ville en plein essor», déclare Azadpour. «Je pense que la scène grandit vraiment. Nous avons tellement de bons nouveaux bars et restaurants comme Sept cygnes et la petite tasse d'un de mes meilleurs amis, et je pense qu'il y en aura encore plus. Il pense que Francfort avait besoin de Hunky Dory, «un bon bar à cocktails qui a suffisamment d'espace pour aller avec un groupe d'amis, où tout le monde prend place sur un tabouret pour prendre un verre ensemble.

Une fois qu'il a posé son carnet de croquis, entrer dans Hunky Dory ne ressemble pas à un deuxième travail épuisant mais à un sursis. «Pour moi», dit-il, «il n'y a pas de plus beau travail que quand je peux saluer mes invités et rire avec eux.»

Voir la vidéo: David Bowie - Heroes (Septembre 2020).