Recettes de cocktails, spiritueux et bars locaux

Fan de Fireball? Cette boisson pourrait être la version originale.

Fan de Fireball? Cette boisson pourrait être la version originale.

Me voici à Prague, à la fin d'une très longue nuit de bar hopping, quand quelqu'un me tend une photo. Les barmans locaux qui ont eu la gentillesse de me faire visiter leur ville insistent sur un dernier verre pour conclure la visite, une liqueur ambrée et l'esprit indigène de la République tchèque: Becherovka. Des toasts sont faits, et en bas de l'écoutille ça va. C'était plutôt bien, je pense en moi-même, et je remarque à l'équipage que cela me rappelle Fireball. Mes bienfaiteurs barman sont mécontents de cette observation.

«Tout le monde ici, jeune ou vieux, homme ou femme, a une certaine expérience avec Becherovka», explique Filip Stránský des bars concept AnonymouS à Prague. «Les gens en boivent pour célébrer et pleurer et porter un toast à des hauts et des bas. Cela fait partie de notre histoire. "

En d'autres termes, Fireball ce n'est pas. L'histoire de Becherovka remonte à plus de 200 ans jusqu'à ses débuts en 1807. La liqueur amère est préparée avec une recette à base de plantes entièrement naturelle contenant plus de 20 ingrédients ainsi que l'eau riche en minéraux de sa ville natale de Karlovy Vary, près de la pointe ouest du pays.

Pourtant, il y a un coup de pied cannelle-gingembre-épice à Becherovka, soutenu par du menthol, qui pour mon palais américain embarrassant me rappelle le whisky aromatisé populaire. Becherovka est amère mais n'a pas le punch amer, disons, de Fernet. Il a de la réglisse mais pas de la même manière irrésistible que Jägermeister. C'est, à tous égards, un produit unique.

Et si Becherovka n’a pas encore le cachet de certains des bitter et liqueurs les plus appréciés au monde, vous pouvez blâmer l’Union soviétique, qui a imposé pendant des années une restriction sévère aux exportations. Aujourd'hui, Becherovka est disponible dans plus de 35 pays, dont les États-Unis, Pernod Ricard a lancé le produit aux États-Unis en 2011.

Stránský attribue également à l'ambassadeur de la marque George Němec la vulgarisation de la liqueur. «Je pense qu'un grand merci à Němec, qui est revenu en République tchèque après avoir travaillé et vécu à l'étranger et a créé le Bohemian Bar Club et a choisi Becherovka comme son héros principal», dit-il. «Ils ont créé quelque chose qui pourrait être décrit comme un évangile de Becherovka. Il ne s’agit pas seulement de l’esprit lui-même; il s'agit de tout ce qui va avec. "

Becherovka a également trouvé du soutien sur la côte ouest, dans la ville de Carlsbad, en Californie (ce qui, d'ailleurs, se traduit par Karlovy Vary en tchèque). Au Campfire, un restaurant et un bar avec une réputation croissante comme l'un des meilleurs bars à cocktails autour de San Diego, le gérant du bar Leigh Lacap n'a pas pu résister à se tourner vers un produit d'une ville sœur à l'autre bout du monde.

«J'ai décidé que j'avais besoin de quelque chose de spécial pour partager un rôle avec le bourbon dans un cocktail qui porterait le nom de Dragmaster - un atelier de mécanique automobile historique et autrefois une plaque tournante des courses de dragsters aux États-Unis - et qui abrite maintenant Campfire, ici à Carlsbad, en Californie, »Dit Lacap. «Il se trouve que Becherovka est originaire de Carlsbad, en République tchèque. Pour moi, cela a du sens.

Alors que le profil de saveur fort et distinct de Becherovka offre un défi pour des cocktails bien équilibrés, Lacap trouve qu'il est particulièrement bien adapté au royaume Tiki. «La force, l’amertume et les notes de gingembre et d’épices chaudes de Becherovka en font un candidat parfait pour tout ce qui touche au Tiki», dit-il. "J'aime le faire glisser dans les zombies, les pilotes de jet et d'autres KO où Velvet falernum a la priorité."

Bien entendu, il serait également judicieux de savoir comment il est utilisé en République tchèque. «En tant que barman, je dois dire que nous faisons principalement des coups, mais Becherovka est également excellente comme base principale d'un cocktail et comme modificateur de saveurs», explique Stránský. «Il peut être utilisé comme apéritif ou digestif, avec ou sans glace. C'est un produit très polyvalent qui se marie très bien avec les spiritueux vieillis. "

Stránský a également une spécialité traditionnelle à recommander. «Nous buvons de la Becherovka dans une boisson traditionnelle appelée le Beton, qui a été publiée pour la première fois en 1967», dit-il. «C'est une variante du Gin & Tonic.» La boisson est essentiellement un highball avec Becherovka et eau tonique.

«Et parce que nous aimons le goût amer, nous ajoutons également l'Aperitiv KV14», déclare Stránský. "Ajoutez ceci et vous avez un Beton Bitter." Le KV14 est un produit dérivé du portefeuille Becherovka — de couleur rouge, avec un taux de 40 pour cent ABV et plus fortement amer sans sucre ajouté. Une éclaboussure sur votre Beton contribue grandement à transformer la boisson.

Que ce soit dans un cocktail, versé pour vos copains comme une poignée de main de barman ou simplement comme une série de coups pour démarrer la fête, Becherovka a bien mérité sa place. Un petit conseil: gardez les comparaisons Fireball pour vous lorsque vous visitez la République tchèque.

Envie d'essayer une autre boisson avec Becherovka? Essayez de faire la Becharita.

Voir la vidéo: LE PLUS GRAND MAGASIN DE BONBONS ET BOISSONS DE PARIS produits Américain u0026 Japonais ultras rares (Septembre 2020).